Chef d’orchestre, compositeur, musicien aux horizons diverses, Dimitri Soudoplatoff est diplômé du CNSMDP en écriture et FSMS, ainsi que de la HEM de Genève en direction d’orchestre dans la classe de Laurent Gay. C’est en étudiant avec ses mentors Thierry Escaich, Fabien Waksman, Guillaume Connesson, et Marc-André Dalbavie qu’il se passionne pour la création musicale. Violoncelliste de formation, il est très tôt attiré vers le chant et la vocalité. Son intérêt pour la littérature et la poésie l’amène à écrire pour la voix et travailler avec de nombreux chanteurs et choeurs comme le Jeune Choeur de Paris et la Maîtrise de Notre- Dame de Paris.

Attaché à l’écriture instrumentale et orchestrale, il compose et arrange régulièrement pour plusieurs ensembles dont Miroirs Etendus, Entresilences, The Swiss Cellists et Ophélie Gaillard, l’Orchestre de Chambre de la HEM de Genève. Son amour pour le jazz et les musiques actuelles l’amène également à monter des projets de jazz symphonique, et collaborer avec des artistes comme Melody Gardot, Fred Pallem, Art Zoyd, Fiona Monbet, Petru Guelfucci.

Décrit comme un chef d’orchestre enthousiaste et rayonnant, désireux de soutenir et participer à la création musicale, il travaille avec plusieurs compositeurs contemporains comme Jérémie Rhorer dont il crée l’opéra « Tinsoldat » au grand théâtre de Genève en 2021. Les représentations sont malheureusement annulées en raison de la crise sanitaire. Lauréat de la Fondation Leenaards (https://www.leenaards.ch/bourse/dimitri-soudoplatoff/) Il a collaboré avec plusieurs orchestres européens dont l’orchestre National de Metz, le Pärnu City orchestra, le New Symphony orchestra, et dirige régulièrement plusieurs orchestres parisiens comme Ut 5ième, Musique en Seine, Orchestre Impromptu.

Dimitri Soudoplatoff enseigne la Théorie Musicale à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU).